Incontinence anale

Incontinence anale

L’Incontinence Anale est définie par la perte involontaire de gaz et/ou de matières. On parle d’Incontinence Anale active lorsqu’il s’agit de difficulté à la retenue des matières avec une sensation de besoins pré existante ou d’Incontinence Anale passive s’il n’y pas cette sensation de besoin perçue avant la perte de selles. Les 2 mécanismes de fuites anales peuvent être associés entre eux souvent avec des fuites urinaires.

 

Cette IA est très fréquente, elle peut concerner jusqu’à 10% d’une population non sélectionnée de plus de 45 ans. Elle est responsable d’un déficit majeur de qualité de vie par son impact social. Elle commence à être abordée avec moins de préjugés et de tabous à l’instar de l’incontinence urinaire depuis plusieurs années.

 

L’interrogatoire est déterminant concernant la présence de facteurs de risque : les troubles du transit anciens (constipation, fausse diarrhée), les antécédents d’accouchements difficiles ou la chirurgie ano rectale. On recherche également un prolapsus rectal, une maladie inflammatoire intestinale ou des antécédents de radiothérapie pelvi périnéale.

 

L’examen clinique explore une anomalie du tonus sphinctérien ou un défaut de contraction volontaire, des cicatrices périnéales, un prolapsus vaginal ou un prolapsus muco hémorroïdaire ou rectal associé ainsi que la présence, ou non, de selles dans l’ampoule rectale.

Après interrogatoire et examen clinique, un traitement d’épreuve symptomatique doit être mis en œuvre, associé à de nouvelles règles hygiéno-diététiques. Ce traitement est  ré évalué après 2 mois pour envisager en cas d’échec un bilan fonctionnel plus complet.

 

Ce bilan réalisé en milieu spécialisé peut comporter une manométrie ano rectale qui explore les capacités propres du sphincter anal et la sensibilité rectale, une imagerie dynamique par IRM à la recherche d’un prolapsus uro gynécologique ou rectal associé. Une étude spécifique du sphincter anal par sonde endo rectale peut aider, au moindre doute, à la mise en évidence d’une rupture anatomique parfois ancienne des sphincters. Enfin il est parfois nécessaire de compléter par un bilan urologique si des symptômes urinaires sont associés ou si une option chirurgicale globale est envisagée.

 

La décision de prise en charge se fait au mieux en concertation pluri disciplinaire de périnéologie associant urologues, gynécologues, colo proctologues et radiologistes spécialisés. Il peut être alors discuté d’une rééducation complémentaire spécialisée par biofeedback, d’un test de neuromodulation des racines sacrées, d’une chirurgie de réparation directe sphinctérienne ou d’une cure de prolapsus par voie naturelle ou par bandelette en cas de prolapsus complexe .

 

Ces propositions et les résultats attendus ainsi que les complications éventuelles sont longuement expliquées et discutées avec les patientes pour avancer ensemble dans un projet thérapeutique ambitieux et raisonnable.

 

 

Au sein des établissements du groupe Hôpital Privé Métropole, une équipe de praticiens spécialisés en incontinence anale est à votre disposition. L'annuaire ci-dessous vous permet de vous orienter dans vos prises de rendez-vous.


Praticiens

Dr PérinéO

44 avenue Marx Dormoy

59000 Lille
03 20 22 72 34
Recrutement Communication Contact